Figure emblématique du groupe, il en est le créateur et le batteur. Il part en 1960, à 15 ans, formé par le batteur du Moulin Rouge, pour sa première tournée avec Les Centaures. Après avoir rencontré les plus grands du monde de la musique, joué de nombreuses fois sur la mythique scène du Golf Drouot, et suivi une longue carrière professionnelle en tant que commercial, Jean-Claude réalise son rêve de fonder un groupe de rock’n’roll avec un seul objectif : rester authentique. Les Vinyls voient alors le jour et ce avec d’autres projets tels que la remise sur le marché du disque vinyle.

Les Centaures
Les Centaures

De 1958 à 1960, Jean-Claude fait ses débuts au tambour à la fanfare de Sceaux en parallèle de ses cours de batterie avec le batteur de l'orchestre du Moulin Rouge à Paris. C'est en Juin 1960 , à 15 ans et 3 mois, qu'il est contacté par un groupe nommé Les Centaures (photo ci-contre) pour une tournée qui durera de Juillet jusqu'à la mi-Septembre sur la Côte d'Azur et en Bretagne.

Le groupe est alors composé de 3 guitaristes, d'un saxophoniste et d'un chanteur. Les plus belles salles de Paris et de province accueillerons Les Centaures, mais à la fin de l'année 1964, le service militaire cause le départ des musiciens pour une durée de 3 ans, ce qui mettra fin à la carrière des Centaures. Seul Jean-Claude est dispensé, dû à la Polio qui lui valait d'ailleurs ses cours de tambours.

Les Solitaires
Les Solitaires

Le Golf Drouot, temple du Rock'n'Roll à Paris, a vu passer de nombreux groupes, plus ou moins connus. Et c'est là bas, que Jean-Claude part écouter régulièrement les plus grand du Rock, mais aussi les groupes émergeants. Et c'est au début de l'année 1965 qu'il auditionne pour Les Solitaires (photo ci-contre) formé par 4 musiciens dont Michel Coeuriot est le soliste et le chanteur.

 

Les Solitaires accompagnait à l'époque la chanteuse Lysiane Loren, et Pascal Danel fit aussi ses débuts avec ce groupe. Les Solitaires était le seul groupe en France à jouer les répertoires des Ventures et de Bobby Vee avec un haut niveau musical.

 

Après avoir participé à un grand tremplin musical, Les Solitaires reçurent le premier prix avec à la clé, un enregistrement chez les disques Bel Air. Malheureusment, les autres membres du groupe avaient leurs études, et ne souhaitaient pas s'aventurer plus loin. Ainsi finit Les Solitaires et les débuts de Jean-Claude.